Faire de sa cuisine une pièce à l’américaine

Fini le temps de cacher son coin cuisine, la tendance est désormais à la cuisine ouverte ou à la cuisine à l’Américaine, qui permet de valoriser l’espace et d’y faire régner une ambiance conviviale et chaleureuse. Créer une cuisine ouverte n’est pas cependant facile et nécessite même des dépenses assez importantes. Voici notamment quelques détails à savoir pour réussir l’aménagement d’une cuisine à l’Américaine.

Abattre un mur

Pour faire d’une pièce fermée une cuisine ouverte, bien évidemment, la première étape est d’abattre un mur. Le prix d’une telle démarche varie selon que le mur en question soit ou non un mur porteur de la maison. En abattant un mur, vous aurez le style tant recherché, mais vous agrandissez également la pièce. C’est notamment cette fluidité et cette fonctionnalité qui fait l’unicité des cuisines américaines.

Installer un bar ou un îlot central

Pour s’offrir une cuisine plus design et pour optimiser l’espace, l’installation d’un bar est devenue incontournable. Le bar doit être placé au même endroit que le mur. Il sert à la fois de séparation, mais aussi de lien entre les pièces à vivre et la nouvelle cuisine. L’idéal c’est de choisir un bar mélaminé ou stratifié, qui a l’avantage d’être résistant esthétique et économique.
En guise de séparation, vous pouvez aussi utiliser un ilot central. Généralement, pour un maximum de chic dans la mise en place, vous pouvez miser sur les îlots faits à base des pierres précieuses, comme le quartz ou le granit. Il faut vous attendre en conséquence à des dépenses pour le moins exorbitantes. Avec un budget serré, vous pouvez toujours opter pour le bois. Il reste chic et convivial, mais aussi ultra robuste, donc pouvant vous durer plusieurs années.

Bien choisir les mobiliers

Opter pour une cuisine ouverte, c’est aussi jouer sur les mobiliers pour bien mettre en valeur l’espace. On ne parle pas uniquement des fours et des réfrigérateurs. Par mobilier, on entend les placards de rangement et les systèmes d’éclairage. Tout doit être du même style et répondre aux mêmes thématiques que la décoration du salon ou de la salle à manger. Les mêmes codes couleur doivent être visibles dans les deux pièces. Ils doivent paraitre comme une seule et unique zone de la maison.
Notant cependant qu’il n’est pas nécessaire d’exploser son budget sur des mobiliers neufs, on peut très bien se contenter de ses anciens mobiliers en apportant uniquement quelque touche de modernité, comme la peinture ou la customisation. Il suffit d’utiliser son sens de la créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *